RSS
RSS
Chroniques de l'Ombre et de la Lumière

LIVRE I
Quand le salut ne réside plus qu'en l'ennemi.
Que choisir ? La Fin ou l'Union Sacrée ?
 







Nous sommes en Mai 2215 !

Partagez | 
 

 [H] Mamie Framboise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Narrateur
Fondateur/ MJ général & des Immortels
Fondateur/ MJ  général & des Immortels
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: [H] Mamie Framboise   Mar 30 Sep - 16:32






Mamie Framboise


- Petite citation -


Identité


Nom : Mamie Framboise
Prénom : Toujours Mamie Framboise. C’est ainsi qu’on la nomme depuis qu’elle commence à avoir des cheveux blancs. Et non, tu n'en sauras pas plus, ses véritables nom et prénom ont étés effacés des registres. Mais pour toi spécialement, petit chenapan, ce sera « Madame », et avec une majuscule et une bonne dose de respect dans la voix, je te prie.
Street name : Encore Mamie Framboise
Vrai nom : [caché] An Gransberg
Groupe : Le Comité
Âge : Certains disent qu’elle ne peut avoir plus de soixante-cinq ans, d’autres pensent qu’elle a largement dépassé les septante balais, voire les quatre-vingts. Finalement, personne ne connaît la vérité. Ils ne sont d’ailleurs pas prêts de savoir car, bien entendu, on ne demande pas son âge à une dame.
Date de Naissance : Si je te la donne, tu pourras deviner son âge...
Lieu de Naissance : Amsterdam
État Civil : Célibataire, n'a jamais été mariée (ce qui ne veut pas dire qu'elle n'a pas connu l'amour)
Emploi : Retraitée prête à reprendre du service au sein du Comité
Maître/Sire/Tuteur : écrire ici
Esclave/Infant/Disciple : écrire ici
Religion : Protestante
Lieu de Résidence : Une annexe du Comité en campagne (je me rallie entièrement à l'avis de Fangorn et reprends son idée)
Armes : Son corps à lui seul est une arme. Et, accessoirement, nous pouvons aussi compter ses couteaux de cuisine.
Autre : Son sang est indétectable par les vampires
Avatar: Ellen Burstyn



Physique



Avec les années, Framboise a évidemment pris quelques kilos, ce qui contribue à lui conférer une silhouette sympathique et lui donne l’air de la bonne vivante qu’elle est. Cependant, pour une vieille, elle pète la forme. Ses entraînements à la dure au Comité l’ont marquée pour le restant de ses jours et, même étant retraitée, elle effectue toujours sa petite gymnastique matinale en se levant. Gymnastique qui comprend des exercices d’assouplissement, des séries de katas qu’elle enchaîne sans jamais s’arrêter et, lorsque l’envie lui prend, des lancers de couteaux de cuisine. Autant vous dire que vous avez intérêt à vous tenir sur vos gardes si elle vous a dans sa ligne de mire. Bien entendu, elle ne pourrait pas tenir tête à un homme robuste et en bonne santé, encore moins à un vampire, mais vous seriez bien surpris de la voir en action…

Son visage, quant à lui, évoque celui d’une personne heureuse. Mamie Framboise a toujours un sourire prêt à poindre au coin de ses lèvres et à dévoiler ses dents d’une blancheur éclatante. Ses yeux sont d’une grande profondeur et reflètent cette sagesse d’âme que toute personne âgée se doit de posséder (selon elle). Mamie Framboise parle également avec un léger accent néerlandophone dont elle n’a jamais pu se départir malgré ces longues années qu'elle a passées en France.


Caractère



Bienveillante, joyeuse et flegmatique, Mamie Framboise est aussi quelque peu cartésienne et piètre cuisinière. Elle possède l'humour de rebelle. C'est comme l'humour noir, mais seuls les rebelles entre eux en comprennent le sens et trouvent ça drôle, les autres gens, ça leur fait un peu peur.
Elle est naturellement gentille et attentionnée avec tout visiteur qui passerait par son humble demeure… Toutefois, ses bons sentiments disparaîtraient en un éclair si elle se rendait compte que vous êtes un collabo ou pire, un vampire, vous auriez alors intérêt à vous tenir à carreau et à vous méfier de la grand-mère et de sa pugnacité. Tout membre du Comité est par contre le bienvenu et est accueilli telle une vieille connaissance ou un petit enfant potentiel, c’est-à-dire, avec une bonne assiette de cookies tout droit sortis du four.
Il lui arrive même, dans de très grands moments d'exaspération ou de colère, de jurer en néerlandais, "boshoer" et "tentsletje" étant réservés aux filles et "stomme trut" et "zeikerd" (à prononcer "zeillekeurd") étant attribués aux garçons. Ces expressions sont toutefois extrêmement malpolies et elle évite de les utiliser à tout bout de champ.




En savoir plus à mon sujet...


Maladies : Presbytie, arthrose et une légère hypertension artérielle. D'ailleurs, elle s'en tire pas mal, sachant que la plupart des personnes de son âge comptabilisent 5 maladies.
Transformation : //
Groupe Sanguin : Groupe AB, rhésus positif.
Famille : Orpheline
Origines : Amsterdam, Pays-Bas





Surnom : écrire ici
Âge : écrire ici
Comment avez vous connu le forum ? : écrire ici
Comment trouves tu le forum ? : écrire ici


MADE BY .ANGELUS











En chacun de nous sommeille un héros


- Petite citation -



Jeune, ses parents et elle vivaient reclus du monde, protégés par un vampire original, riche et un peu dérangé qui habitait aux alentours d’Amsterdam. Le Cercle toléra ses frasques un certain temps… Jusqu’au jour où, pour une raison obscure, le gouvernement vampire décida de mettre un terme aux excentricités du protecteur de Mamie Framboise (qui n’était pas encore une mamie à l’époque, j’en conviens). Une armada de suceurs de sang fut envoyée pour faire le ménage et débarrasser les Pays-Bas de ce personnage qui contrariait les chefs aux dents longues. Cependant, dans le feu de l'action, les mercenaires oublièrent de tuer la petite fille qui s’était cachée au fond du jardin, dans un bosquet fleuri. Le temps qu’ils réalisent leur malheureuse erreur, les membres du Comité étaient déjà passés par là, emmenant avec eux la jeune orpheline qui avait su, par un miracle impensable, se faire « oublier » d'un groupe de vampires.

Au QG du Comité d’Amsterdam, quelques analyses sanguines révélèrent que son sang possédait une particularité qui n’avait jamais été observée jusqu’à lors : celle de ne pas attirer les vampires. Ni de les répugner d’ailleurs. Elle les laissait simplement indifférents, au point qu’elle en devienne presque indétectable si elle ne se faisait pas remarquer. Moult tests furent effectués afin de savoir si cette caractéristique qui s’avérait des plus utiles pouvait être reproduite sur d’autres membres du Comité. Toutes les tentatives demeurèrent désespérément infructueuses et, au bout de plus d’une dizaine d’années de recherches, les rebelles abandonnèrent l’idée de devenir eux aussi « invisibles » aux yeux de leurs ennemis.

La jeune femme, à présent à l’aube de sa vie d’adulte, se vit intégrée à un commando, affectée à la chasse de vampires et spécialisée dans l’infiltration en milieu hostile, ainsi que mutée en France, au cas où les vampires la rechercheraient toujours. Bien que bon agent, elle resta toujours dans l’ombre et n’eut jamais des fonctions très élevées au sein du Comité. La légende raconte que Mamie Framboise, dans sa jeunesse, eut des liaisons tumultueuses et torrides avec des membres hauts placés du Comité de la Libération, parfois même des hommes mariés. Néanmoins, aucun de ces faits n’a été vérifié et bien malin sera celui qui parviendra à lui arracher la vérité… Elle n’eut pas d’enfant, au grand dam des chercheurs du Comité, ne souhaitant pas donner la vie à un être innocent et sans défense dans ce monde brutal et sans merci.

Son départ à la retraite ne se fit pas sans mal. Laisser derrière elle un demi-siècle de combat sans relâche contre les dents longues fut peut-être la plus grande épreuve de toute sa carrière mais tous, y compris elle, avaient conscience que sa forme et ses capacités physiques s’érodaient avec l’âge. C’est ainsi que Mamie Framboise dut partir, contrainte et forcée par les années qu’elle portait (et porte encore) sur les épaules, mais toujours déterminée à se battre contre les vampires et prête à revenir sur le terrain si jamais le Comité avait à nouveau besoin d’elle.

Origine de son surnom :
Elle est multiple et prend sa source dans les souvenirs d'enfance de Mamie Framboise, qui avait pour habitude d'aller cueillir ces fruits dans un framboisier de quelques années à peine ayant poussé dans le jardin du protecteur de ses parents. Elle adorait ces petites boules roses et granuleuses, tant pour leur goût que pour leur côté esthétique, en rapportant régulièrement dans sa chambre pour l'en décorer. Malheureusement, les framboises fragiles finissaient immanquablement par pourrir ou être réduites en compote par les pieds de l'enfant, souvent les deux à la fois. Les parents de Framboise devenaient fous à force de découvrir chaque jour des plaques collantes et morceaux épars de baies dans tous les coins de sa chambre, et il semblait impossible de faire comprendre à la fillette (qui n'était âgée que de trois ou quatre ans à l'époque) qu'elle n'avait pas le droit de ramener des fruits rouges à l'intérieur de la maison, si joli et goûteux soient-ils. En désespoir de cause, ils finirent par lui offrir une peluche et une panoplie de jouets en forme de framboise, se disant que, si elle avait déjà quelques baies factices dans sa chambre, elle n'en amènerait pas de nouvelles plus fraîches. Contre toute attente, le stratagème fonctionna et la petite fille commença à emporter sa peluche avec elle durant toutes ses balades. Lors de l'attaque de sa maison par des vampires du Cercle, elle la garda précieusement avec elle, fermement serrée contre sa poitrine. Les hommes du Comité qui la sauvèrent ne purent même pas soutirer son prénom à la demoiselle, rendue muette par la peur et les événements qui venaient de se dérouler sous ses yeux, pas plus qu'ils ne réussirent à lui faire lâcher la petite framboise qu'elle conservait sans flancher, avec toute la force que ses muscles contractés pouvaient lui conférer, quoi qu'on lui dise ou fasse pour la convaincre de se détendre.

On ne sait de qui fusa pour la première fois le surnom. Peut-être du chauffeur du véhicule dans lequel ils voyageaient, qui ne pouvait entrevoir de la fillette qu'une boule d'un rose soutenu survolé par une touffe de cheveux châtains, peut-être d'un des rebelles qui ne sut comment s'adresser à leur protégée d'une autre manière ? Quoi qu'il en soit, le surnom resta. D'autant plus que la passion de Mamie Framboise pour ses éponymes ne s'éteignit pas, elle fut même renforcée par le fait qu'il s'agisse d'un des rares souvenirs qu'elle possédait de son enfance lointaine et insouciante. Au Pays-Bas, on l'appelait « Framboos », cela devint « Framboise » en France, puis un « Mamie » vint s'ajouter à son surnom lorsque les rides commencèrent à se faire légion sur son doux visage.

Au sujet des collaborateurs :
Le terme était probablement mal choisi mais le but était de désigner ces vilains humains qui s'allient avec les vampires pour servir leurs intérêts sans guère se soucier de leurs congénères et de leurs conditions de vie. Mamie Framboise accueillerait sans aucun doute ceux que j'appellerai des collaborateurs passifs, qui n'ont d'autre choix que de se plier au lois du Cercle s'ils ne souhaitent pas avoir affaire à des crocs hostiles ^^


MADE BY .ANGELUS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kelkekro.forumactif.fr
 

[H] Mamie Framboise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de l'Ombre et de la Lumière  ::  :: La part des Héros :: Les Héros en sommeil-