RSS
RSS
Chroniques de l'Ombre et de la Lumière

LIVRE I
Quand le salut ne réside plus qu'en l'ennemi.
Que choisir ? La Fin ou l'Union Sacrée ?
 







Nous sommes en Mai 2215 !

Partagez | 
 

 Annexes Livre II ~ Forces et Faiblesses , Mœurs et Sociabilité du Vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Narrateur
Fondateur/ MJ général & des Immortels
Fondateur/ MJ  général & des Immortels
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Annexes Livre II ~ Forces et Faiblesses , Mœurs et Sociabilité du Vampire   Sam 6 Sep - 12:31




✥ Un vampire peut-il se nourrir... d'un autre vampire ?

Dans le contexte spécifique de l'Union Sacrée, un vampire peut se nourrir du sang d'un autre vampire. Cela peut être utile pour aider un congénère si on n'a pas d'humain sous la dent, mais...

Il y a un mais :


• C'est une pratique tolérée à seule fin de sauver un congénère mais vu comme une déviance si elle devient habituelle.

• En outre le sang d'un vampire peut nourrir spirituellement un autre vampire mais sera très pauvre sur le plan nutritionnel énergétique: c'est du sang froid et mort.

• C'est une pratique interdite par la loi des Anciens sans qu'on puisse déterminer avec certitude l'origine de cette interdiction: certains prétendent que les vampires dégénèrent s'ils ne se nourrissent que de sang mort.

• Une légende court selon laquelle, en lisant le sang de certains anciens, qui est tellement fort et "chargé", on peut avoir accès à leurs souvenirs, secrets et pouvoirs.

• Certains affirment en outre que c'est la peur de la "dernière goutte": si un vampire en boit un autre jusqu'à la dernière goutte, ils décèdent tous deux.

• Un infant peut boire le sang de son Sire durant la période de "maturation" mais lorsque le vampire est devenu"adulte", commence la période de sevrage. Boire le sang de son Sire trop longtemps fait courir le risque d'un transfert. Selon la légende, de vieux vampires las de leur enveloppe auraient ainsi le pouvoir de se transférer dans l'un de leurs infants, cumulant leurs mémoires, ce qui constitue l'interdit absolu. Officiellement , parce qu'officieusement ... Il y aura des exceptions historiques (toujours soumises à validation des mjs)


Pour toutes ces raisons, le vampire qui boit le sang d'un autre vampire sans qu'il en ait un besoin vital est très mal perçu. A là fois comme un déviant cannibale et comme un blasphémateur par la communauté vampirique moderne (notamment le Cercle), un peu moins par les Chasses qui ont tendance à ne pas se sentir concernées par les interdits, les marginaux, eux, vont le pratiquer plus facilement comme une sorte de déviance toxicologique.


✥ Est-il physiquement possible pour un vampire de survivre des années (ou même des siècles) uniquement en se nourrissant du sang d'autres vampires ? Quitte à le faire très fréquemment.

Absolument, les vampires peuvent même survivre sans se nourrir pendant très très longtemps mais ils tombent en catalepsie. Certains sont même demeurés enterrés plusieurs siècles avant de se réveiller ... avec une fringale propre à anéantir un village ...

En revanche se nourrir de sang d'immortel peut entraîner les désagréments décrits plus haut: par dégénérescence, on entend une bestialité exacerbée et un état prédateur quasi permanent lié à la faim de sang "frais et vivant".


✥ Un vampire peut-il se nourrir d'animaux ou de poches de perfusions de sang ?

Oui, les vampires sont parfois contraints de se nourrir d'animaux... C'est admis mais cela nourrit mal et peu, donc ne peut constituer qu'une solution provisoire, de même que le sang en poche n'est qu'un substitut très mauvais au goût et peu nourrissant pour un vampire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kelkekro.forumactif.fr
Le Narrateur
Fondateur/ MJ général & des Immortels
Fondateur/ MJ  général & des Immortels
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Annexes Livre II ~ Forces et Faiblesses , Mœurs et Sociabilité du Vampire   Sam 6 Sep - 12:32




✥ Les vampires ont un "sixième" sens qui leur permet de repérer les humains, mais savent-ils donc quand ils sont en présence d'un autre vampire ? Et les humains ? Savent-ils qu'ils sont face à un vampire ?

Plus le vampire traqueur est vieux plus il sent ses congénères de loin ainsi que les humains ou les Lycans. Il sait les différencier de très loin. L'humain sent le sang vivant, le Lycan sent "la bête" et l'autre vampire sent l'immortel. Ce sont des auras très différentes. Les vampires se reconnaissent entre eux mais les humains n'ont normalement pas de moyens de savoir à qui ils ont à faire si le vampire ne veut pas se faire connaître. Si ce n'est qu'il se dégage un charme particulier (même chez les vampires laids) de leur personne.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kelkekro.forumactif.fr
Le Narrateur
Fondateur/ MJ général & des Immortels
Fondateur/ MJ  général & des Immortels
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Annexes Livre II ~ Forces et Faiblesses , Mœurs et Sociabilité du Vampire   Sam 6 Sep - 12:33



✥ Quel âge peut-on admettre chez un vampire ?

Il est admis que les vampires apparaissent à un moment précis de notre Histoire théologique dans le contexte de l'Union Sacrée. On peut dire que leur avènement est lié au bond en avant que constitue la découverte du feu pour l'Humanité soit -500 000 avant notre ère. Bien entendu un vampire de cet âge ne sera pas validé. Il semble raisonnable pour la facilité de jeu et pour conserver la forme de son contexte originel de s'accorder sur l'âge maximal de 500 ans pour nos Immortels. Au delà, ils entreront dans la catégorie des Anciens qui n'apparaîtront que sous forme de PNJs mis en scène par le MJ.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kelkekro.forumactif.fr
Le Narrateur
Fondateur/ MJ général & des Immortels
Fondateur/ MJ  général & des Immortels
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Annexes Livre II ~ Forces et Faiblesses , Mœurs et Sociabilité du Vampire   Sam 6 Sep - 12:34



✥ Est-ce-que le simple fait de porter une arme de ce métal sur soi empoisonne le vampire ?

Oui et non. Cela ne le tuera pas ni ne le fera se contorsionner (un peu de dignité que diable !) mais il s'intoxiquera peu à peu par contact avec sa peau, d'infimes particules s'insinuant dans son organisme, souffrira probablement d'argyrisme.

✥ Est-ce dangereux de boire le sang d'un vampire qu'on vient de décapiter avec une lame en argent ?
Non ce ne sera pas dangereux si on considère que le sang ne circulera plus au niveau de la blessure car figé et donc que l'argent ne pourra pas se diffuser dans le sang dont il se nourrit. Il faudrait avoir la mauvaise idée de boire tout près de la plaie ce qui serait assez suicidaire... D'ailleurs décapiter un vampire est en soi suicidaire...


De l'argent et des Vampires : Pourquoi ce métal leur est-il fatal ?

Il est un poison mortel pour les vampires s'il passe dans leur sang ou leur organisme. Il fige pour ainsi dire leur sang dans leurs veines. Inhalé en fines particules ou s'infiltrant dans la peau en très infimes molécules, il peut constituer un poison lent et mortifère comme le plomb pour les humains, provoquant une sorte de saturnisme à longue échéance. Trancher un vampire avec une lame en argent rend presque impossible sa "réparation" par voie chirurgicale (tissus nécrosés aux endroits touchés par la lame donc autogreffe très compromise). En outre et très rapidement, bien plus que chez les humains, ingéré en petites doses il provoque chez les vampires l'argyrisme qui leur confère cette peau à l'aspect grisâtre ou bleu et ces yeux entièrement noirs.

L'explication mythologique : une interprétation, qui n'est pas celle de l'Union Sacrée, présente Judas Iscariote comme le Premier. Judas ayant été payé en pièces d'argent pour sa trahison, tous les vampires issus du Premier seront victimes de la malédiction qui veut qu'ils soient punis par l'argent puisque ayant péché par l'argent.

L'explication scientifique
: elle est retenue et sera largement utilisée en jeu dans l'Union sacrée.
L'argent est un polluant et un contaminant.
Il est très toxique pour les bactéries, les champignons et de nombreux organismes à sang froid.
Pour des raisons mal comprises, l'être humain en supporte des doses bien plus élevées que ces organismes. L'absorption d'argent dans la circulation du sang de l’organisme humain ne semble pas avoir d’effet direct en dessous d'un certain seuil, mais un excès provoque une maladie dite argyrisme qui donne à la peau et au blanc de l'œil un teint gris-bleuâtre, voire noirâtre.




De l'argent et de ses applications technologiques (utilisables par les joueurs contre les vampires)

Nanotechnologies: nano-argent.
Depuis les années 1990, l'« argent colloïdal », une solution liquide de nano-argent, a été publicisée en tant que médicament alternatif, souvent en lui revendiquant des qualités impressionnantes de médicament « guérit-tout ». Certains affirment encore que l'effet de ce produit n'a jamais été prouvé scientifiquement. Pourtant les études scientifiques sont de plus en plus nombreuses sur les effets antibactériens de l'argent colloïdal, mais semble particulièrement nocif pour les organismes à sang froid, ce qui exclut par exemple de soigner des reptiles.

En 2008, selon les producteurs, environ 500 t/an de nano-argent (ou nanoargent, « nano-silver » pour les anglophones) auraient été produits, sous forme d'ions argent, de particules d’argent protéinées (silver proteins) ou de colloïdes utilisés comme biocide (1/5e de la production, ) ou bactéricide ou pour d'autres usages dans des domaines variés dont dans le textile avec par exemple des chaussettes bactéricides et anti-odeurs. On en trouve aussi dans des cosmétiques, sprays, revêtements de matériaux métalliques (réservoirs métalliques d'aspirateurs sans sac), plastiques, vernis, peintures, plans de travail, pansements, parois de réfrigérateurs, climatiseurs, emballages alimentaires… Les nanoparticules d'argent peuvent former de 50 % à 80 % du poids de l'argent d'un colloïde, les 20 à 50 % restant étant des ions argent. La production de nanoargent aurait été multipliée par 500 de 2000 à 2004, mais certains produits (argent protéiné notamment) usurpent le nom de nanoargent, n'étant que microniques ou submillimétriques. L'étiquetage ne permet pas de discerner l'efficacité (variable) de ces produits. On manque par ailleurs de données sur le relargage de nanoargent (nanoparticules ou ions argent) dans l'environnement. Il peut atteindre au moins 15 % à plus de 90 % du produit pour certains usages (jusqu'à 100 % de perte en 4 lavages pour certaines chaussettes, même si elles n'ont pas été portées et lavées à la main).
Différents types morphologiques peuvent être produit en jouant sur les phénomènes de précipitation et cristallisation ; cubes, cubes creux, sphères, particules à facettes, grains pyramidaux dont la réactivité et les propriétés (toxicité notamment) varient. 1 cm3 d'une concentration à 1 ppm de nanoparticules d'argent représente 25 000 milliards de ces particules18. Combinées à du phosphate de calcium l'activité de particules de vingt à cinquante nanomètres de nanoargent peut être jusqu'à 1000 fois supérieure, ce qui laisse présager des impacts environnementaux
Parmi 800 nano-produits répertoriés dans les années 2000 par le Woodrow Wilson Institute, 56 % étaient fabriqués à partir de nano-argent (le plus souvent à partir de nanoparticules d'argent). Des évaluations estiment qu'en 2015, il pourrait en être produit 1 000 à 5 000 tonnes/an, ce qui correspondrait à 1/3 de l'actuelle production mondiale d’argent).
Des rats exposés aux nanoparticules de 15 nanomètres inhalées présentent ensuite ces particules dans tout l’organisme (cerveau y compris), avec des effets qu’on ignore. Un article de février 2009 a conclu que des nanoparticules d’argent testés en association avec du cuivre, (argent seul et argent colloïdal) pour différentes tailles de nanoparticules interféraient avec la duplication de l’ADN. À forte dose une argyria est possible.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kelkekro.forumactif.fr
Le Narrateur
Fondateur/ MJ général & des Immortels
Fondateur/ MJ  général & des Immortels
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Annexes Livre II ~ Forces et Faiblesses , Mœurs et Sociabilité du Vampire   Sam 6 Sep - 12:34





✥ Est-ce-qu'un vampire pourrait proposer à l'un de ses compatriotes de chasser avec lui s'ils se croisent alors qu'ils ont tous les deux faim ? Y a-t-il une sorte de code implicite qui réglemente les contacts entre vampires ? Ou tout dépend du caractère ?

En général l'ancienneté est prioritaire: un jeune vampire ne chassera pas sur le "territoire" d'un vieux, sauf accord, collaboration ou lien filial (duo Infant/Sire).

De même, un vampire seul ou un petit groupe de vampires indépendants évitera de traquer sur les terres des Seigneurs des Chasses sous peine de passer un très sale moment s'ils se font prendre: s'il est normalement interdit de tuer un vampire, rien n'est dit concernant la torture... on imagine sans peine ce qu'une armada de vampires médiévaux peut faire subir à un groupe de néo vampirions...

Il peut arriver que des vampires isolés, des groupes ou des Chasses coopèrent entre eux pour arriver plus vite à leurs fins, c'est effectivement une histoire de caractère et d'affinités ou de décisions politiques et stratégiques.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kelkekro.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annexes Livre II ~ Forces et Faiblesses , Mœurs et Sociabilité du Vampire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Annexes Livre II ~ Forces et Faiblesses , Mœurs et Sociabilité du Vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de l'Ombre et de la Lumière  ::  :: La Légende de l'Union Sacrée :: Les Manuscrits de l'Union Sacrée-