RSS
RSS
Chroniques de l'Ombre et de la Lumière

LIVRE I
Quand le salut ne réside plus qu'en l'ennemi.
Que choisir ? La Fin ou l'Union Sacrée ?
 







Nous sommes en Mai 2215 !

Partagez | 
 

 [H] Martial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [H] Martial   Mer 17 Sep - 21:46


      
      

      

      
      
Martial

      
- la liberté, c'est de pouvoir dire non. -


      
Identité

      

Nom :personne ne le connait.
    ✥ Prénom : Martial
    ✥ Street name : Le Patron, monsieur Martial.
    ✥ Groupe : Humains
    ✥ Âge :  54 ans, peut-être un peu plus
    ✥ Date de Naissance : 2159, ou un peu avant (par voie de conséquence du précédent )
    ✥ Lieu de Naissance : près de Compiègne (Oise) enfin, on suppose.
    ✥ État Civil : marié; sans enfant.
    ✥ Emploi : Directeur général du Comité depuis 2188.
    ✥ Maître/Sire/Tuteur : Louis Delacour (l’ancien Patron) (2115-2188)
    ✥ Esclave/Infant/Disciple : //
    ✥ Religion : agnostique
    ✥ Lieu de Résidence : au Comité
    ✥ Armes : aucune . Ne sort jamais du comité central
    ✥ Autre :  cultive l’absence de signes distinctifs.
    ✥Avatar:   Lambert Wilson


      
    
Physique

      


       Avant son cancer de la gorge, Martial était un grand gaillard, lourdement charpenté, crâne souvent rasé, 1m87, 90 kilos, un athlète à l’allure tranquille. Une expression attentive, un sourire qui demeure dans le regard quand il a quitté les lèvres, des yeux bruns pensifs soudain brillants et vifs, des gestes volontiers retenus, un front haut, tout annonce l’intelligence et une attitude de prévenance envers autrui qui rendent le personnage attachant mais un peu déroutant parfois;
Après deux opérations, il a beaucoup maigri, ses traits se sont creusés et sa voix assourdie semble constamment au bord de l’enrouement. Cependant il n’a rien perdu de son autorité naturelle et en impose toujours à ceux qui le voient pour la première fois.
De son passé agité, il a gardé des multiples traces. Il lui manque deux phalanges à l’annulaire gauche, une vilaine cicatrice barre sa nuque, une marque en étoile se voit au dessus de l’oreille droite, il évite de montrer ses bras déformés par des brûlures mal soignées. 
 
Caractère

        


       C’est un homme secret, peu soucieux de contacts officiels et il déteste les réunions dépassant quatre ou cinq personnes. Il préfère recevoir les membres de l’Equipe en tête à tête dans son bureau et les charger de répercuter la parole du patron en assemblées restreintes, partielles ou plénières, où il paraît peu .
Il est très ordonné, a une mémoire d’éléphant, une compréhension extrêmement rapide des situations, ce qui fait qu’il semble parfois doué de prémonition, anticipant sur les conséquences, concluant déjà quand les autres en sont encore à intégrer les données ; cela peut irriter et c’est peut-être une des raisons de la discrétion dont il fait preuve dans la conversation.
Il est grand lecteur d’ouvrages sérieux, de documentation, d’histoire et exige que la bibliothèque du Comité soit assidûment visitée durant la période d‘apprentissage. Les recrues doivent suivre des cours de culture générale s’ils sont arrivés en n’ayant fréquenté que les minables collèges réservés aux humains
Il ne boit pas, ne fume pas, parle peu et pour le reste, il est marié.
Il ne montre jamais de tristesse ni de regrets quand le comité subit des pertes humaines. Cependant il assiste toujours aux hommages rendus aux disparus alors qu’on ne le voit pas aux réjouissances. Il garde de son temps d’activisme une certaine réputation de dureté implacable et même de cruauté. Son courage froid, sans panache, inspire du respect plus que de l’enthousiasme mais sa détermination en fait un meneur d’homme.
Bien que fort courtois dans son approche, il est très peu démonstratif, ne se raconte jamais. Si on lui demande ce qu’il pense sur tel ou tel sujet général ou personnel, il hoche la tête et détourne la conversation en revenant aux questions de service. Personne n’ose insister car on se sent alors indiscret, impoli et honteux de ne pas savoir s’en tenir au sujet pour lequel on a été convoqué.
Son calme est exaspérant. Il vous sort des reproches et des condamnations capitales sur le ton de l’évidence à peine désabusée et devant ceux qui insistent, protestent, trépignent en mettant des points d’exclamations partout, il demeure attentif et silencieux, attendant patiemment la fin de la crise. Le seul indice possible d’irritation est le petit geste de ses mains, jointes par le bout des doigts et rythmant discrètement le temps qui passe. Certains prétendent qu’en observant ce rythme on peut y retrouver des airs connus qui indiquent l’humeur du Patron à ce moment précis. Ont été recensés à ce jour :
La lettre à Elise = Cause toujours .
L’Amour est un bouquet de violettes, chanson ancienne:du XX°siècle = C’est bientôt fini ?
La danse des mirlitons du Casse-noisettes = Tu me les casses menu.
Dans le hall du roi de la montagne (Grieg) = Active un peu, j’ai autre chose à faire.
Le Lamento de la Tosca = Hélas! Hélas! Hélas!
Pirouette cacahuète ( chanson enfantine) = J’ai vraiment recruté ce type ?
Et surtout :


= Ça, mon petit vieux, c’est le destin qui frappe à TA porte.
Ceci dit, Martial est adoré par la moitié de ses hommes, estimé par le restant et obéi par tous.
    


    
En savoir plus à mon sujet...

      

Maladies : cancer du larynx en 2208
    
    ✥Groupe Sanguin : AB+
    ✥Famille : Marié à Fanny Guérandel, sans enfant.
    ✥Origines : Il a été élevé dans un village forestier de la Forêt de Compiègne, rasé en 2169. Trouvé errant et amnésique, l a été confié à une famille en province, affiliée au Comité.

        

      

      
Surnom :  //
      • Âge : //
      • Comment avez vous connu le forum ? : //
      • Comment trouves tu le forum ? : //
    


      
MADE BY .ANGELUS

      

      







  
  

  

  
  
En chacun de nous sommeille un héros

  
- Laisse-le dormir... -


  

le dossier de Martial est évidemment inaccessible . On peut même supposer qu’il n’existe plus. Les vieux du Comité (on dit seniors ou anciens quand ils sont présents) - car on parvient à en garder en vie une faible proportion afin de rassurer les arrivants - les Anciens donc, sont à l’origine du peu qu’on sait ou croit savoir. Il a été admis comme apprenti en 2177, il était tout jeune mais donc avait au moins 18 ans .
Son enfance :
On ne sait rien de certain. On suppose qu’il a été élevé dans un village forestier de la Forêt de Compiègne, rasé en 2169 lors d’une Chasse improvisée par un vampire du coin qui voulait se donner des sensations. L'enfant a été ramené par la mission de secours envoyée pour récupérer d’éventuels survivants. Le petit était choqué, blessé et s’est cantonné dans un mutisme total. Il a donné son prénom au bout de quelques jours avant d’être confié à une famille en province, affiliée au Comité, jusqu’à son entrée comme apprenti. La famille est restée dans l’anonymat. Il y reçut une formation de qualité complétée ensuite par des études au Comité même.
Il est grand lecteur d’ouvrages sérieux, de documentation, d’histoire et techniques et exige que la bibliothèque du Comité soit assidûment visitée. Les recrues doivent suivre des cours de culture générale s’ils sont arrivés en n’ayant fréquenté que les minables collèges réservés aux humains.
Sa carrière :
Le patron d’alors le prend comme apprenti. Il se fait immédiatement remarquer pour ses capacités physiques, son courage et cette intelligence signalée plus haut. Il est implacable avec les vampires et certains le taxent d’insensibilité totale ; les dommages collatéraux semblent toujours peu importants à ses yeux. Il affectionne le lance-flamme pour terminer les nettoyages. La torture pour obtenir un renseignement ne lui est pas un problème mais il n’en impose jamais la pratique à un subordonnée réticent.
Il est nommé Second en 2184 et quatre ans plus tard succède à Louis Delacour, décédé.
Il choisit plusieurs seconds au cours de ses vingt-neuf ans de direction. Certains disparaissent en mission. Il fait sensation en nommant une femme à ce poste en 2192. Le Comité, bien que comportant de nombreux agents féminins, est au niveau des autorités, plutôt porté à privilégier le sexe dit fort. Mais cette Seconde préfère les joies de la maternité à son rang et Martial a ses idées là-dessus.
Il a choisi Roch-Elven Destienne comme Second en 2111. Certains disent faute de mieux. Le Comité avait perdu coup sur coup trois membres sur cinq de l’Equipe. Tout le monde sait que Roch a commencé par refuser, son côté renfermé le prédisposant peu à rechercher les postes de responsabilité. Finalement, il a accepté par obéissance pure et simple et aussi parce que le Patron aurait pianoté du bout des doigts et avec impatience : To Holmgard and Beyond, http://youtu.be/cFBIr3Vx16w
que Roch traduisit immédiatement par : Espèce de ramolli, tu vas dire oui et plus vite que ça !
Sa vie privée:

Qu’en dire ? Il est malade et il est marié. Et on ne peut guère broder là-dessus .
La maladie:
Le Comité est tenu au courant par des communiqués laconiques de l’hôpital de la Base. Martial a dû être opéré d’un cancer du larynx en 2208, possiblement provoqué par les produits toxiques inhalés lors de ses missions (benzène, kérosène). Une reprise en fin 2011 paraît avoir été stoppée à temps. Il est évident que la discrétion du Patron n’a pu être que renforcée par la maladie mais son autorité morale n’en a aucunement souffert et personne, à commencer par lui, n’a jamais parlé de démission.

L’homme en couple :
Depuis vingt-sept ans, il a pour compagne Fanny Guérandel. Ils n’ont pas d’enfant. Elle a travaillé au bureau des Approvisionnements et est devenue sa secrétaire quand Martial devint Directeur.
Elle est aussi discrète que lui, mais joue un rôle important au niveau des problèmes personnels nés de la cohabitation des membres dans l’espace clos de la Base. On la considère comme ayant une influence adoucissante sur l’humeur de son conjoint souvent tenté de décréter que le Comité peut avoir des problèmes mais qu’un bon agent n’en a pas.


  
MADE BY .ANGELUS

  

  
Revenir en haut Aller en bas
 

[H] Martial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de l'Ombre et de la Lumière  ::  :: La part des Héros :: Les Héros en sommeil-