RSS
RSS
lienlien
La Légende s'écrit ici




 







Partagez|

Dans l'Ombre nous œuvrons pour vous ... Alysta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 11/07/2018
Alysta
MessageSujet: Dans l'Ombre nous œuvrons pour vous ... Alysta Jeu 12 Juil - 15:12




Alysta, Ange Gardien des Chroniques









Il y a de cela douze ans, à la faveur d'une chronique de concert dont j'avais accepté de me charger, j'ai rencontré un être qui allait marquer ma vie. Une interview pour un petit fanzine local, à laquelle cet homme déjà très occupé avait accepté de répondre avec une gentillesse et un humour ébouriffants. Elle avait débuté en anglais, s'était poursuivie en allemand et avait fini en français étant donné mon niveau assez basique à l'oral dans ces deux langues.

En revanche, l'artiste maîtrisait notre langue avec une facilité déconcertante, avec toutefois un accent assez prononcé et passait de l'une à l'autre comme on changerait de chapeau. J'appris par la suite qu'il maîtrisait bien d'autres langues et tout autant le langage de la musique et des arts. Qu'il avait écrit plusieurs livres dans sa langue natale, qu'il était multi-instrumentiste, en plus d'être chanteur, et qu'il dessinait et peignait. Une boulimie d'activités le caractérisait, et il s'y adonnait avec le même talent, bien que refusant de l'admettre.

C'est surtout ses talents à l'écrit qui m'amenèrent à mieux le connaître. Des expériences et des visions communes de la vie également. La passion de la musique que nous partagions sur un forum musical, tout autant. Il y a des personnes qui traversent votre vie sans s'y arrêter vraiment. Après une courte escale il était déjà reparti en quête de vie, de la Vie, dont il s'inspirait pour composer et écrire. Après avoir été proches, nous nous sommes perdus un peu de vue, nos vies étant assez éloignées dans leur mode. Je suis une sédentaire enracinée dans sa famille, il est un citoyen du monde, une confluence de cultures. J'ai un travail fixe et ancré. Il peut travailler n'importe où son envie le mène et quand il en ressent le besoin.

Je crois pouvoir dire que nous sommes demeurés amis et que même si je n'avais plus de nouvelles directement, j'en avais par quelques amis communs. J'ai su ses joies et ses peines, les aléas et les combats qui se sont présentés à lui. J'ai aussi vu de loin ses rêves se concrétiser. J'ai su également par ces amis communs, ce qu'il appelait ses tentatives non menées à terme. Ses rêves pas toujours compris. Cet essai de faire des Chroniques de l'Ombre et de la Lumière un forum et qui n'a selon lui jamais été transformé lui laissait comme une blessure, un regret qui revenait souvent dans ses conversations avec ses amis.

L'un d'entre eux m'a recontactée et m'a demandé si je serai à l'aise sur un forum d'écriture. J'ai écrit des comptes rendus de concert, des chroniques d'albums. Mais sur un forum de rôle-play ? Non, jamais. Je ne voyais pas où il voulait en venir. Et il a lâché la bombe: "notre ami veut léguer ses deux forums . Il les a proposé à trois personnes mais aucune ne se sent de reprendre ces contextes fouillés et riches. D'autres sont intéressées mais il pense qu'elles risquent de les faire dériver vers quelque chose de plus à la mode, de trop les simplifier."

Je comprenais enfin où voulait en venir cet ami. Deux forums ? La charge de travail me semblait énorme. Mais il ajouta qu'il m'aiderait et que le créateur des contextes resterait joignable pour d'éventuelles questions. J'étais indécise cependant. Et puis notre écrivain espérait encore la réponse d'une personne qui peut-être accepterait son offre. Pendant ce temps, on me confia les codes fondateurs de ces forums (preuve d'une confiance touchante) afin que je puisse me familiariser avec les mondes que je connaissais déjà à travers les conversations que j'avais eu avec le Narrateur lorsque nous nous côtoyions encore quotidiennement. On me dit aussi que je pourrais y être simple joueuse si j'en avais envie.

Je n'avais pas lu ces romans, puisque écrits dans une langue que je ne connais pas, mais j'en connaissais la trame. Je ressentis un enthousiasme à parcourir les sujets, les articles et les rps. J'étais prête à accepter mais il fallait encore attendre la date buttoir pour la réponse de l'autre personne susceptible de les reprendre. La date buttoir passa, sans que le Narrateur ne se décide à me confier cette mission.

Voilà qu'à présent, j'avais presque peur qu'il change d'avis. Et finalement un jour récent, fin juin. J'ai reçu ce mail. Quelque chose l'avait brutalement décidé. Mais il voulait me voir avant. J'étais de passage un week end à Londres avec ma famille et il s'y trouvait pour son travail depuis une semaine. Nous y avons vu un signe de plus et on s'est retrouvé dans un vieux pub, lui toujours flanqué d'un cahier et d'un stylo, en train de travailler et moi en touriste avec une de mes filles et mon compagnon.

Pendant que les deux allaient faire du shopping autour de Trafalgar Square, le Narrateur et moi avons discuté des possibles orientations des Chroniques, de la liberté qu'il me laissait, et de ce qu'il ne voulait pas ou plus pour son forum. Je retrouvais cet enthousiasme pétillant intact chez lui, avec toutefois une certaine lassitude dans la voix. Il me confia  "J'ai tellement à faire et si peu de temps. Il me faut des projets qui ne soient pas les miens pour me détendre. J'étais trop engagé viscéralement dans ces forums. Je manquais de recul et je suis trop exigeant envers moi-même et les autres pour gérer un forum. Y jouer oui mais pas plus."


J'hésitais à lui parler de mes doutes quant à mes capacités à le remplacer mais il devança mes craintes en me disant que j'aurai de l'aide de notre ami commun et d'une autre moderatrice. Cela me rassura et j'acceptai finalement.

J'espère être digne de sa confiance et des Chroniques et enfin être digne de tous les membres de ce lieu.

Qui suis-je ? Enseignante depuis près de trente ans, je suis maman de deux grandes filles qui ont récemment quitté la maison pour voler de leurs propres ailes. Me voilà un peu plus disponible et c'est aussi ce qui m'a décidé à relever ce défi et à accepter la proposition de confiance qu'un ami cher me faisait. J'aime lire surtout des romans fantastiques et des thrillers, et écouter de la musique, écrire aussi mais très modestement. Ma plume est loin de rivaliser avec certaines que je lis ici.

J'aime le partage et la convivialité, m'occuper des autres, apprendre des autres et leur apprendre. Je fais aussi du GN et du théâtre. Alors peut-être qu'il était écrit que j'arrive ici au rpg.  

En tout cas, quel plus beau contexte que celui-ci pour s'y mettre ? Je trouve l'histoire des Chroniques belle et fascinante. Ensemble nous allons continuer à le faire vivre !



MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

Dans l'Ombre nous œuvrons pour vous ... Alysta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: La Table des Lois :: Les garants de l'esprit des Chroniques-